Aller au contenu principal

L’étude MyPeBS : vers une nouvelle stratégie de dépistage du cancer du sein ?

L’étude MyPeBS : vers une nouvelle stratégie de dépistage du cancer du sein ?

L’objectif de MyPeBS  (My Personal Breast Cancer Screening) est d’évaluer une stratégie de dépistage du cancer du sein basée sur le risque individuel.  My PeBS associe 26 partenaires internationaux. L’étude clinique se déroule dans 5 pays (Belgique, France, Italie, Royaume-Uni,  Israël) et est coordonnée par Unicancer (France).  En Belgique elle est menée dans 10 centres hospitaliers et est coordonnée par l’Institut Jules Bordet.

MyPeBS

Les limites du dépistage actuel
Le programme actuel de dépistage du cancer du sein organisé (« Mammotest ») propose le même dépistage à toutes les femmes de 50 à 69 ans en ne tenant compte que d’un seul facteur de risque : l’âge. Or, le risque de cancer varie d’une femme à l’autre en fonction d’autres facteurs: histoire familiale, antécédents personnels, style de vie, constitution génétique. Bien que le dépistage soit efficace (moins de traitements lourds, moins de mortalité), il comporte des inconvénients: le surdiagnostic (le fait de trouver et de traiter des tumeurs qui n’auraient pas posé problème, soit 1 cancer sur 5 détectés), les cancers d’intervalle (les cancers qui n’ont pas été détectés par le dépistage, soit  ¼ des cancers), les faux positifs (les femmes sont rappelées pour des examens supplémentaires qui ne révèlent pas de cancer, soit 2 à 10% des femmes dépistées).

MyPeBS, vers un dépistage du cancer du sein personnalisé
Nous sommes aujourd’hui en mesure d’évaluer le risque individuel, d’une manière standardisée, fiable et reproductible. MyPeBS (My Personnal Breast Cancer Screening) est la première étude clinique européenne qui vise à évaluer les bénéfices d’un dépistage personnalisé dont la fréquence et les modalités seront adaptées au risque individuel de chaque femme. Cette nouvelle stratégie de dépistage tenant compte du niveau de risque individuel vise à augmenter l’efficacité du dépistage organisé, tout en diminuant ses inconvénients. Les résultats de cette étude  permettront de proposer des recommandations européennes pour améliorer le dépistage organisé. Pour l’ensemble de l’étude menée dans les 5 pays « recruteurs », 85 000 femmes volontaires âgées de 40 à 70 ans et n’ayant jamais eu de cancer du sein, sont appelées à participer. En Belgique, une dizaine de centres de dépistage, principalement hospitaliers, sont engagés dans ce projet.

Concrètement, comment participer ?

  • Conditions administratives de participation :
    • être une femme de 40 ans à 70 ans (inclus)
    • être en ordre de mutuelle et avoir un N° NISS
    • disposer d’un GSM et d’une adresse e-mail
       
  • Attention, cette étude n’est pas pour vous si :
    • vous êtes porteuse d’une mutation génétique à haut risque de cancer du sein (BRCA,…).
    • vous avez eu un cancer du sein
    • vous avez eu une irradiation de la paroi thoracique (pour un lymphome)
    • vous avez eu une biopsie du sein anormale
    • votre dernière mammographie était anormale et une mise au point est en cours.

Vous répondez aux critères ?  Vous désirez participer à MyPeBS ? 
Visionnez la courte vidéo ci-dessous : Présentation de l’étude MyPeBS en images 

  • Appelez la Clinique de Dépistage de l’Institut Jules Bordet où l’on répondra à vos questions et l’on vous expliquera la procédure à suivre :
  • Tel : 02 541 30 53 ou 02 541 30 54
  • Vous pouvez aussi appelez l’un des Centres participant à MyPEBS.
  • Vous pouvez également prendre connaissance du document de consentement informé que vous devrez signer.

Nous vous remercions de votre intérêt.

Ce projet est financé par le programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union européenne dans le cadre de la convention de subvention n° 755394. En Belgique, il bénéficie également de l’appui de la Fondation Contre le Cancer.