Aller au contenu principal

Histoire de l'Institut

Jules Bordet, pionnier dans la recherche contre le cancer 

 Depuis sa création en 1939, l'Institut Jules Bordet a toujours été fidèle à sa vocation pionnière dans le combat contre le cancer. Face à cette maladie complexe, les destins des patients et des soignants font plus que se croiser ;  ils se lient. Sans prétention d’exhaustivité, rappelons quelques dates clés de l’histoire de l’Institut Jules Bordet, fier de son passé et résolument tourné vers l’avenir.

Création de l'Institut Jules Bordet

Aujourd’hui, l’Institut Jules Bordet reste le seul hôpital oncologique monospécialisé intégré en Belgique.

Création de l’Organisation  européenne pour la recherche et de traitement du cancer (EORTC) par le Pr Tagnon 

Aujourd’hui, l’EORTC réunit environ 300 institutions qui travaillent ensemble pour élaborer les meilleures stratégies thérapeutiques possible contre le cancer. L’Institut Jules Bordet reste l’un  des centres les plus actifs de l’EORTC. D’ailleurs, il s’est doté d’une infrastructure de recherche performante (le CTSU) et a développé plusieurs réseaux d’expertise en recherche clinique (OncoDistinct, par exemple.)

Ouverture de la première Clinique de dépistage en Belgique

Aujourd’hui, l’Institut Jules Bordet est à la pointe des dépistages du cancer en Belgique. Les technologies et techniques les plus innovantes sont au service de dépistages généralisés, précoces ou personnalisés du cancer.

Création de la Fondation «Les Amis de l'Institut Bordet»  

Grâce à la générosité constante des « Amis », l’Institut Jules Bordet a toujours pu se profiler comme l’un des plus importants centres de lutte contre le cancer du monde.

Création en Europe de la première Clinique du sein par le Pr Nogaret

Avec plusieurs centaines de nouveaux cas par an et une cinquantaine d’intervenants médicaux et paramédicaux, la Clinique du sein de l’Institut Jules Bordet reste la plus importante à Bruxelles et en Wallonie. La Clinique du sein est à l‘avant-garde dans la prise en charge des patients, tant au point de vue diagnostic que thérapeutique.  

Création du service d’oncopsychologie, une première en Belgique

Le service d’oncopsychologie réunit psychologues et médecins spécialisés dans l’accompagnement des patients cancéreux et de leurs proches. Il a notamment mis en place des groupes de soutien, pendant et après les traitements.

Développement de la technique du ganglion sentinelle en oncologie mammaire, une première en Europe.

Aujourd’hui, la technique du ganglion sentinelle est utilisée dans plusieurs types de cancer : sein, peau, verge, etc.

Création du Breast International Group (BIG) par le Pr Piccart

Aujourd’hui, le BIG coordonne de nombreuses études cliniques dans  le cancer du sein au niveau international.

Création de l’Unité de recherche translationnelle dans le cancer du sein (BCTL)

Le BCTL a développé plusieurs signatures géniques qui permettent de prédire la réponse aux traitements de certaines tumeurs du sein. Ce qui permet de guider la prise de décision thérapeutique et d’individualiser les traitements.  

Premières utilisations de l’Herceptine

Le cancer Neu+ représente un cancer du sein sur 5. L’institut Jules Bordet a été très impliqué dans la mise au point de l’Herceptine, un médicament qui a considérablement amélioré le traitement de ce type agressif de tumeur.

Acquisition du Mobetron®

"Les Amis de l'Institut Bordet" contribuent à l'acquisition du Mobetron®, une machine qui permet d’irradier certaines tumeurs durant l’intervention chirurgicale et en une seule séquence (contre plusieurs séances de radiothérapie conventionnelle).

Accréditation globale du Centre de transplantation

L’Institut Jules Bordet est le premier hôpital belge à voir son Centre de transplantation accrédité dans sa globalité par les autorités belges (AFMPS), européennes (JACIE) et internationales (NETCORD/FACT) pour les greffes de moelle osseuse (cellules souches hématopoïétiques) chez les adultes et les enfants.

Labélisation par l’Organisation européenne des centres contre le cancer (OECI)  

L’Institut Jules Bordet est le 1er centre agréé OECI en Belgique. Ce label de « Comprehensive Cancer Center » reconnait les centres proposant des soins multidisciplinaires combinés à une recherche innovante.

Acquisition du nouveau scanner

L’Institut Jules Bordet dispose désormais d’un scanner « double tube double énergie » qui augmente la capacité de détection des lésions à faible contraste et de mieux évaluer la réponse à certains traitements anticancéreux.

Inauguration du « New Bordet » 

Demain, l’Institut Jules Bordet sera la pièce centrale du Cancéropôle de l’ULB. Le nouveau bâtiment s’étendra sur 80.000 m² et 9 étages. Il disposera des techniques et technologies les plus innovantes et comptera 250 lits d’hospitalisation et de 40 lits d’hospitalisation de jour. Soit 90 lits de plus qu’aujourd’hui.

Soutenir la recherche

Soutenir la recherche

La recherche à l’Institut Jules Bordet dépend de votre générosité. Faites un don et participez avec nous à la lutte contre le cancer.

En savoir plus